Jean-Paul KAUFFMANN

 

REMONTER LA MARNE

Une aventure, une vraie, à la portée de tout le monde, de tous ceux dont l'ouverture d'esprit et la sensibilité transforment l'anodin en événement, où un regard d'empathie et de curiosité décèle un monde dans l'observation d'un détail.

Pendant sept semaines, à raison de 10 kilomètres par jour, Jean-Paul Kauffmann, sac au dos et godillots aux pieds, a choisi d'aller à contre-courant du fleuve, de l'aborder dans sa maturité, son activité citadine et sa dissolution dans la Seine, à Charenton-le-Pont, pour l'accompagner jusqu'à sa source et son enfance joueuse, sur le plateau de Langres. Il décide d'avancer à son rythme épousant celui de la rivière, les sens en éveil pour s'imprégner du paysage sonore et olfactif. Quelques étapes amicales sont prévues mais l'inopiné et les rencontres fortuites font aussi partie du programme.

Sans aucune pédanterie, Kauffmann  instruit et envoute.  Il met au service de cette marche toutes les connaissances livresques engrangées depuis de longues années. Chaque méandre, chaque lieu-dit, chaque étape est prétexte à revenir sur un fait historique, un élément toponymique, une incursion dans la vie socio-économique ou tout au moins une pensée philosophique.